La grande aventure de Georges Poisson

Théâtre d’objets à partir de 4 ans

« Des hommes courent et se perdent, d’autres s’évadent et ne s’élèvent pas,
d’autres encore dansent toute une vie sur la corde raide et ils ignorent le bonheur
qu’ils trouveraient en tombant. »

Max Jacob

Le point de départ de ce prochain spectacle est une envie de retravailler pour les petits. L’envie aussi d’explorer la thématique du voyage, d’un périple en partant d’une petite situation anecdotique, d’un imprévu, d’un accident apparemment dérisoire qui dérègle la routine, le quotidien pour nous emmener vers la grande aventure, réelle ou imaginaire… Pour nous faire sortir de notre zone de confort, pour apprendre, grandir, découvrir.

« La grande aventure de Georges Poisson »(titre provisoire) sera le 13ème spectacle jeune public de la Compagnie Arts & Couleurs.
Nous prévoyons la création pour décembre 2019 dans le cadre de Noël au Théâtre.

Sabine & Martine

Distribution :

Avec Martine Godard & Sabine Thunus
Mise en scène : Vincent Raoult
Dramaturgie : Louis-Dominique Lavigne
Ecriture collective
Régie générale : Gauthier Vaessen
Création lumière : Dimitri Joukovsky
Création musicale : Pirly Zurstrassen
Univers sonore : Maxime Bodson
Scénographie : Sarah De Battice
Assistanat à la scénographie : Jeannine Bouhon
Production : Clara Materne

Visuel : José Parondo

« La grenouille au fond du puits » ancienne fable chinoise

Une grenouille avait élu domicile au fond d’un puits abandonné. Un jour, elle vit sur la margelle, une grande tortue de mer.
La grenouille se mit à vanter à l’étrangère les avantages que lui procurait son logis :
- Regardez, dit-elle, comme je me trouve bien dans mon puits. Quand l’idée m’en vient, je prends les ébats autour de la margelle. Une fois fatiguée, je me retire au fond du puits pour me reposer contre la paroi du mur en brique. Tantôt je m’accroupis tranquillement dans l’eau, la tête et la bouche seules émergeant ; tantôt je me promène dans la boue tout aussi agréablement. Regardez-moi ces bandes de crabes et de têtards, aucun d’entre eux ne pourrait se comparer à moi ! D’ailleurs, maîtresse de mon logis, j’y jouis d’une liberté entière. Pourquoi ne venez-vous pas me rendre une petite visite amicale de temps à autre ?
La curiosité mise en éveil par ces paroles, la tortue voulut voir le puits tant vanté, mais à peine eut-elle levé la patte gauche qu’elle se sentit retenue par la patte droite qui ne pouvait pas passer.
Epouvantée, elle recula de deux pas et à son tour, vanta à la grenouille les beautés de son logis à elle :
- Avez-vous jamais vu la mer ? lui dit-elle. Elle s’étend sur plus de mille lieues et est profonde de plus de dix mille pieds. Dans les temps anciens, le déluge sévissant neuf années sur dix, mais la mer marquait à peine une légère crue ; un peu plus tard la sécheresse désolait la terre sept années sur huit, mais c’était à peine si le niveau de la mer baissait. Vous voyez, ni déluge ni sécheresse n’ont d’influence sur elle. C’est un vrai bonheur que de vivre dans les vastes océans.
A ces mots, la grenouille, confondue, ne trouva plus rien à répondre.